Mise en scène :

Jean-François F. Lessard

Assistance à la mise en scène :

Catherine Simard

Scénographie :

Karine Mecteau-Bouchard

Lumière et vidéo :

Keven Dubois

Conception sonore :

Érick D'Orion

Texte et interprétation :

Mathieu Bérubé-Lemay, Geneviève Brassard-Roy, Roselyne Chevrette, Véronique Côté, Julie Demers, Jean Désy, Geneviève Duclos, Julien Fiset-Fradet, Isabelle Forest, Steve Gagnon, Maryse Lapierre, Geneviève Morin, Dale Perron, Jean-François Plante, Patric Saucier, Erika Soucy, Arleen Thibault et Cédrick F. Verner

 

      CASF 75ans H rv         

          Telus

                Le Support

 
Arrondissement LaCite Limoilou

Présenté dans le cadre du 16e Carrefour international de théâtre, Hiéroglyphes est un spectacle-récital où furent interprétés des textes écrits par des artistes d'Entr'actes, de même que par des auteurs professionnels qui ont agi à titre de parrains/marraines d’écriture. Les textes portaient sur la thématique de la trace et leurs auteurs ont profité du contexte du vingtième anniversaire d'Entr'actes pour poser un regard sur ce que l’art et la vie ont laissé en chacun de nous.

Avec le projet Hiéroglyphes, nous avons offert à des participants d'Entr'actes de prendre eux-mêmes la plume, d’aborder l'écriture à leur façon, avec leurs propres mots, et de dire au public : « Voilà qui je suis, voilà comment je vis, voilà le monde tel que je l’imagine. » Les mots occupent donc une grande place dans le spectacle, au point où ils ont même été intégrés à l'univers visuel.

Ce qui caractérise ce spectacle, c'est sans contredit la diversité; diversité de personnalités, diversité d'univers créatifs, diversité de thèmes. Hiéroglyphes, c'est la rencontre de vingt univers différents, réunis sur scène dans un décor texturé où le papier sert de matériau de base. Comme ce papier, les histoires présentées sont tantôt propres, tantôt lustrées, mais aussi parfois couvertes de gribouillis et chiffonnées. Histoire apocalyptico-futuriste, poème érotique, récit d'un show punk dans un bar louche, lettre touchante d'une fille à son père, souvenirs de tarte et de soupe, voilà un aperçu des sujets qui alimentent cette proposition artistique éclectique et éclatée. 

Hiéroglyphes, c'est une prise de parole unique pour les artistes d'Entr'actes, mais c'est aussi, et surtout, l'histoire de complicités tissées autour des mots entre des artistes aux horizons apparemment éloignés.      


Mercredi 27 mai 2015 à 20h

Salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec
269, boul. René-Lévesque Est, Québec

Ce qu'on en dit

Isabelle Houde, Le Soleil

"Une expérience éphémère et éclectique, une fenêtre ouverte sur la différence, oui, mais surtout sur la richesse d'un métissage social comme on en voit très peu."

Arielle Cloutier, CHYZ

"Chaque spectateur ne peut repartir indemne du spectacle. On sort de la salle le cœur gros, ému ou bouleversé de la rencontre qu’on a vécu."

Natalie Tremblay, MonMontcalm.com

"Le résultat de ces «métissages créatifs» est souvent percutant, et sans aucun doute incomparable. La sincérité des interprètes permet à la magie d’opérer. Nous nous sentons fiers d’eux, de leur assurance et leur courage. En même temps, de voir les rires qu’ils ne peuvent retenir, les hésitations qu’ils ne savent éviter, et les souffrances qu’ils ne veulent plus cacher nous remplit d’une humilité qui, au bout du compte, nous élève et nous fait grandir."

Francis Bernier, Mon(Théâtre).qc.ca

"Des duos qui ont peu à peu dépassé la dynamique classique du mentorat professeur-élève pour devenir le témoignage d'une sincère complicité entre créateurs aux univers très distincts. Un témoignage axé sur le partage et l'ouverture à l'autre et qui raconte une réalité qui nous est particulièrement étrangère : celle de vivre dans la différence quotidienne, dans une société centrée sur la normativité."